JDR - Labyrinth

Vignette » Jeu de Rôle » Les non-classés
Critique du JDR "Labyrinth" par DocMorbide.

http://www.legrog.org/visuels/couvertures/10679.jpg

Labyrinth. J'ai bien aimé. L'idée de base est simple (comme dans tout bon JDR) On incarne un Homme qui arrive dans un gigantesque Labyrinth dont personne n'a trouvé la sortie. Et on n'est pas seul, en fait, des milliers de personnes habitent cet endroit, des gens comme nous : des condamnés. Oui, le Labyrinth est une prison gigantesque où se retrouve apparemment tous les meurtriers de la pire espèce. Et vous en faite partie. Sympa non ?
Donc oui, c'est un JDR gore, glauque, qui se passe dans un huit clos dont les interminables couloirs, passerelles et murs amovibles n'ont jamais été totalement recensé. On a donc affaire à un JDR survivaliste dans un gros univers carcéral. Et en plus votre personnage débarque amnésique, mais les souvenirs de ses crimes viendront le hanter au fur et à mesure des parties.

Abordons tout de suite les bons points. Ils sont nombreux. Le style tout d'abord est plaisant (enfin, moi il m'a plu). Les petites nouvelles qu'on retrouve à différents moments de la lecture sont très agréables mais trop courtes (j'en veux plus !!!). La présentation du bouquin de base  vous plonge dans l'ambiance : un format A5, du noir et blanc, encore et toujours, avec des encarts pour certains points à développer. Si j'aime bien le style N&B, j'ai trouvé que ces encarts sont trop longs ou alors on ne sait pas comment les insérer dans la lecture. Ça coupe les passages. Je chipote sur des détails vous me direz. Et bien oui, mais c'est qu'il  n'y a pas beaucoup de défauts dans ce jeu.

Après une présentation qui met bien dans l'ambiance, vient le système de jeu. Les auteurs ont fait original en optant pour l'utilisation d'un jeu de tarot de Marseille (cartes divinatoires). Pas courant dans le monde du JDR. Lors des actions comme on tirerais un dés, les valet valent 11, les cavaliers 12, les dames 13 et le roi 14 (bref, on tire un D14).  Les arcanes (figures) provoquent des effets spéciaux (coups critiques ?). En fonction que l'on fasse une action simple contre l'environnement, une action longue ou un affrontement, ce n'est pas le même nombre de cartes que l'on tire. Ça apparaît un peu confus et je me demande bien l'utilité de ces variations tant les modes sont proches.
Autres chose « bizarre », les cartes sont renommées « lames »  et les couleurs (piques, cœur
carreaux trèfle) sont renommées épée bâton coupe et denier pour une raison inconnue.  Je ne vois pas trop l'intérêt de renommer tout cela si ce n'est pas justifier par l'univers. C'est compliquer les choses pour rien. Cette critique est pourtant la seule que je pourrais bien faire sur Labyrinth. Le reste dépend de vos affinités.

Tous les condamnés qui arrivent, et qui ont une espérance de vie assez courte, démarrent l'aventure avec un gantelet. Il s'agit d'une masse organique qui entoure la main directrice et qui prendre n'importe quel forme en fonction de la volonté du condamné. Hop, on a un outil, paf on le transforme en lame acérée , ... C'est plutôt bien trouvé et bien fait, le joueur pouvant donner n'importe quelle forme à son gantelet.

Le bouquin de base décrit aussi les trois grandes institutions du Labyrinth, dirigé par des figures inspirées du jeu de tarot. Chaque institution est aussi une façon pour le condamné de considérer le Labyrinth. L'empire, une faction « classique » à mes yeux, concerne ceux qui désire le pouvoir, la force. La religion rassemble ceux qui cherche la rédemption pour leurs crimes passés. Un système de rédemption permet de bénéficier de quelques capacités bienvenues.

Puis il y a la Mort. Cette faction dirigée par le Diable est celle qui m'a le plus plu. Oui, ce sont les « méchants », mais ce ne sont pas des méchants caricaturaux. La nécros qui est aussi la mort, est vu comme une maladie perverse qui transforme les hommes en cadavres obéissants. Mais lui résister offre accès encore à d'autre capacités. C'est vraiment la faction la plus originale et la plus prenante du Labyrinth à mes yeux, même si elle doit être difficile à jouer par un groupe de Pjs.

Des conseils au MJ et une aventure conclus le bouquin. Les conseils sont les bienvenus, la faune et la flore du Labyrinth est décrite ce qui est vraiment un plus dans un lieu aussi éloigné des contextes de JDR habituel (alors vous rentrez dans une taverne,... ha ben non là en faite vous êtes perdu dans les couloirs sans fin du Labyrinth !).

Le scénario d'introduction est vraiment pour les novices. Honnêtement je m'attendais à mieux après cette bonne lecture.

Il ne me reste plus qu'à y jouer...

-------------------------------

http://www.labyrinth-jdr.com/

JDR - Labyrinth

Note de l'auteur de l'article

16/20

Commentaire : Donc au final j'ai vraiment bien aimé Labyrinth. Les points que je n'ai pas aimé relève du détails. L'idée de base, l'univers bien mis en place, tout est bon !

Note des internautes

0/20 avec 0 note(s)
Si vous souhaitez donner une note, il vous faut être inscrit ou connecté

Article écrit par : Docmorbide le 04.08.2010 19:28:07

AVATAR Nombre d'articles : 25 » Voir la fiche ChaOdisiaque
Site web : http://tylestel.free.fr/spip/

JDRA mythologique :  http://tylestel.free.fr/

Les derniers commentaires

De Docmorbide le 05/08/2010 à 11:52:55

Merci pour les précisions, je ne savais pas.

Zarcania  a dit :

Si tu as aimé l'univers, il y a une série de roman qui a une idée de base équivalente : Les portes de la mort
Jette un coup d'œil c'est une série de 9 bouquins qui se lisent très vite (et y a une histoire de labyrinthe équivalent).

Ha ben oui, ca pourrait me plaire (dés que j'aurais fini de lire le receuil du maître d'Earthdawn...  ;) ).

Pouet

De Zarcania le 05/08/2010 à 08:50:51

Bon j'arrive trop tard avec les explications sur les "couleurs", pas grave.

Si tu as aimé l'univers, il y a une série de roman qui a une idée de base équivalente : Les portes de la mort
Jette un coup d'œil c'est une série de 9 bouquins qui se lisent très vite (et y a une histoire de labyrinthe équivalent).

De ChaOdiz-Padre le 04/08/2010 à 23:56:53

Et merci Kelem pour cette petite recherche et précision. En tout cas c'est très intéressant.

De Kelem le 04/08/2010 à 23:02:50

Docmorbide  a dit :

Après une présentation qui met bien dans l'ambiance, vient le système de jeu. Les auteurs ont fait original en optant pour l'utilisation d'un jeu de tarot de Marseille (cartes divinatoires). Pas courant dans le monde du JDR. Lors des actions comme on tirerais un dés, les valet valent 11, les cavaliers 12, les dames 13 et le roi 14 (bref, on tire un D14).  Les arcanes (figures) provoquent des effets spéciaux (coups critiques ?). En fonction que l'on fasse une action simple contre l'environnement, une action longue ou un affrontement, ce n'est pas le même nombre de cartes que l'on tire. Ça apparaît un peu confus et je me demande bien l'utilité de ces variations tant les modes sont proches.
Autres chose « bizarre », les cartes sont renommées « lames »  et les couleurs (piques, cœur
carreaux trèfle) sont renommées épée bâton coupe et denier pour une raison inconnue.  Je ne vois pas trop l'intérêt de renommer tout cela si ce n'est pas justifier par l'univers. C'est compliquer les choses pour rien. Cette critique est pourtant la seule que je pourrais bien faire sur Labyrinth. Le reste dépend de vos affinités.

C'est l'heure du point Wikipédia ! :D


Il est probable que les précurseurs directs des cartes européennes aient atteint l'Europe par l'intermédiaire des Mamelouks d'Égypte à la fin du XIVe siècle, sous une forme très proche de celle connue aujourd'hui. Ces jeux contenaient 52 cartes divisées en quatre séries : les bâtons de polo, les pièces, les épées et les coupes ; chaque série contenait dix cartes de points et trois honneurs qui portaient les noms de malik (Roi), nā'ib malik (Vice-Roy), et thānī nā'ib  (Second). Dans les exemples conservés aujourd'hui, ces cartes portent des motifs géométriques abstraits, sans représenter des individus.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cartes_%C3%A0_jouer

Merci pour le retour, en tout cas c'est un système qui a le mérite d'être original !

De ChaOdiz-Padre le 04/08/2010 à 22:35:15

Très très intéressant, j'avais croisé ce bouquin dans les rayons, mais je ne m'y étais pas encore attardé (Pourtant la couverture est très belle).

L'idée et le concept me plaisent, cependant le principe des cartes de tarot, je ne sais pas... j'aime mes dés^^ Mais bon à voir et à tester.

Encore merci pour ce retour, je vais proposer cette critique sur le blog aussi ;)

Laisser un commentaire