Le Capitaine Alatriste (Arturo Perez Riverte)

Vignette » Littérature » Fantasy et Science-Fiction
Critique et présentation du premier tome des aventures du Capitaine Alatriste de Arturo Perez Riverte.

Après avoir vu la (très mauvaise) adaptation cinématographique (commentée ici ) , j'avais décidé de lire au moins le premier tome des aventures du Capitaine Alatriste.
Et voici donc le résultat.


http://eastenwest.free.fr/img/13/alatriste_2.jpg

Résumé:

Madrid, Espagne, sous Philippe IV.
Le capitain Alatriste est un vétéran des guerres de Flandre, en perpetuelle querelle entre catholiques et protestants. Il traine son épée et son nom dans les venelles de la capitale espagnole, en quête de quelques missions qui lui permettraient de gagner sa croute. En d'autres terme, le capitaine est devenu un spadassin.
Mais un jour, il se voit confier une mission particulière par l'une des pires figures de l'espagne de l'époque, le père Bocanegra, tete de l'inquisition: celle d'assassiner deux voyageurs anglais à quelques pas de l'ambassade de la couronne d'angleterre. Le destin va s'en mêler, et les choses se gâter.


Ce premier tome des aventures du capitaine alatriste est un vrai roman de capes et d'épées comme on en fait plus. La mode a changé, hélas. Mais ce roman nous replonge dans les bonnes vieilles recettes des moments de notre enfance, ou l'on s'imaginait soit d'artagnan soit fanfan la tulipe, rapière au poing et chapeau a plume sur la tête, partir occirer tous les "méchants" et autres suppôts de l'infâme cardinal de richelieu. Ou assimilés.
Là, changement de décors: c'est dans une espagne sombre, pauvre, miséreuse mais fière - tirant la dague pour un vers déplacé ou du bruit au théâtre - que nous porte Perez-Riverte.
La forme est peu commune: l'auteur, au milieu d'un récit alternant avec succès scènes d'action et descriptions de lieux et personnages, place de nombreux vers, sonnets et autres formes, d'auteurs illustres ou oubliés. Et c'est réussi. Cette maniere d'écrire, si elle est parfois agaçante car " coupant" un peu le récit; aide toutefois à s'imprégner de l'ambiance de l'époque et de l'état d'esprit des contemporrains.
C'est tres bien.

Sur le fond, la tournure est classique. Classique peut etre, mais efficace : des rapieres, de bonnes descriptions bien senties, un certain rythme (même si il n'y a pas vraiment de mise en haleine) et une histoire efficace, sans rebondissement excessifs mais avec des passages forts savoureux et tres "cinématographiques". C'est a la lecture du livre qu'on se rend compte a quel point le réalisateurs du film est passé a coté de ce qu'il aurait pu/du faire.

Il reste un peu court et manque un peu de souffle.

Pour autant je le recommande, c'est un bon bouquin. La suite ne semble pas indispensable, mais j'en dirais plus quand j'aurais lu le tome deux, faisant le lien avec le tome trois que j'ai déjà lu.

Note: 14/20

-------------------------------

Le Capitaine Alatriste (Arturo Perez Riverte)

Note de l'auteur de l'article

14/20

Commentaire : Pour autant je le recommande, c'est un bon bouquin. La suite ne semble pas indispensable, mais j'en dirais plus quand j'aurais lu le tome deux, faisant le lien avec le tome trois que j'ai déjà lu.

Note des internautes

0/20 avec 0 note(s)
Si vous souhaitez donner une note, il vous faut être inscrit ou connecté

Article écrit par : khazagin le 22.03.2009 18:05:43

AVATAR Nombre d'articles : 3 » Voir la fiche ChaOdisiaque
Site web : aucun

Les derniers commentaires

Aucun commentaire
Laisser un commentaire