Forum ChaOdisiaque

 

Vous n'tes pas identifi.

Annonce

Bienvenue sur le forum du Club ChaOdisiaque. Un maximum de news sur le jeu en gnral (JDR, MMORPG, Jeu vido, JOL, figurines etc...), des actualits concernant le WEB et le dveloppement dans son ensemble. Des aides, astuces, outils pour vos jeux, vos crations web et un tas d'ides pour enrichir vos besoins ludiques. C'est un bon moyen de se tenir au courant des dernires sorties et surtout de trouver de l'aide la cration de site, de jeu et de site de jeu. Premier gros projet de l'association SierrElben... Faites parti de l'aventure...

#1 11-03-2010 16:46:01

grozigue flatulfort
ChaOtributeur
Date d'inscription: 25-01-2008
Messages: 488

Caprica, le début de la fin

Caprica, le début de la fin



http://www.kenpapai.com/blog/others/caprica.jpg

Caprica, c'est quoi?

Pour ceux qui n'auraient pas tout suivi, Caprica est le spin-off de Battlestar Galactica, créée en collaboration avec les créateurs de BSG  et diffusé depuis quelques mois sur le réseau Syfy. Néanmoins le terme de spin-off, qui indique habituellement une deuxième série clonée sur la première, ne rend pas justice à ce deuxième opus, assez radicalement différent du premier.

En effet, Caprica, c'est surtout le "préquel"  de BSG, se situant donc avant l'holocaust nucléaire qui emporte la quasi-totalité de l'humanité au début de la deuxième guerre humains vs cylons. La narration - quelle surprise! - se déroule sur la planète Caprica, une riche et prospère colonie humaine et reprend à rebours l'intrigue qui mène à la création de robots doués d'intelligence et à la naissance du monothéisme.

Le pitch

Sans vouloir dévoiler trop de détails à ceux qui souhaiteraient se plonger dans l'aventure, on peut décrire Caprica comme l'histoire des relations quelque peu "houleuses" entre deux familles: celle des Graystone et celle des Adama. Pour faire court, disons que l'intrigue amène à la confrontation entre une famille (les Graystone) régnant sur un empire scientifique et commercial, à l'origine de la création de l'holoband (lunettes permettant d'entrer presque physiquement dans un monde virtuel) et une famille de la pègre de la diaspora Tauron (autre planète), les Adama, dont le représentant le plus important pour la série, Joseph, est un avocat qui cherche à s'éloigner du milieu peu reluisant dont il provient.

Quels liens directs avec BSG?

En fait, la série a (pour l'instant) très peu à voir avec Battlestar Galactica, si ce n'est qu'elle se focalise en partie sur la famille Adama (Joseph est le père de l'amiral dans BSG) et qu'elle reprend une partie de ses interrogations sur l'intelligence artificielle, la réalité, le monothéisme, la confrontation à la mort etc.  Pour le reste: exit l'ambiance claustro, glauque et mystique, exit réalisme et terreur, exit scènes d'angoisse et de ferveur. Caprica abandonne le style caméra à l'épaule pour une manière de filmer beaucoup plus conventionnelle. Les décors sont plus lisses et "modernes", les effets spéciaux et les gadgets technologiques sont mobilisés pour créer un univers plus coloré et plus rassurant que les couloirs sombres du vieux vaisseau militaire.

Ce qui change surtout, c'est la centralité des intrigues familiales, et plus particulièrement la focalisation des évènements autour du thème de l'adolescence. D'une part la série se concentre sur les réactions d'adultes face à la mort et d'autre part elle se focalise sur le rôle des adolescents, leur rapport au virtuel, leur recherche de nouvelles sensations et de nouvelles spiritualités; le tout bien sûr étant lié à une intrigue de science-fiction qui voit la naissance des mondes virtuels et des cylons. (qui a parlé de pot-pourri bordélique dans la salle?).

Mais qu'est-ce qui leur est passé par la tête?

Au titre des bonnes critiques, on peut affirmer que Caprica n'est pas une série qui manque d'ambition. Loin de marcher dans les pas de sa grande (glorieuse et magnifique) soeur pour en récupérer outrageusement l'audience, elle a l'audace d'affirmer ses différences et de proposer autre chose, ce qui est rare dans la pléthore des spin-off de séries télévisées.

Néanmoins, la mayonnaise ne prend pas vraiment. La série n'arrive d'ailleurs pas à "trouver son public" et les audiences ne sont visiblement pas au rendez-vous. En croisant les thèmes classiques de la science-fiction et du "teen-drama", on obtient un mélange des genres assez étrange, de scènes de pathos un tantinet larmoyant,  en scènes d'action et d'intrigue politique assez mornes. Bref cela ne suscite qu'un intérêt somme toute assez limité chez le spectateur moyen amateur de bonne science-fiction. Le casting n'est pas foncièrement mauvais mais ne parvient par ailleurs pas à la cheville de celui de BSG. Les personnages, notamment les adolescents, manquent singulièrement de relief.

On a surtout souvent  l'impression que la science-fiction n'est plus qu'un prétexte pour une intrigue familiale qui aurait  pu se dérouler dans n'importe quel autre univers. Bien sûr les questions religieuses et les intrigues technologiques viennent enrichir la sauce mais elles traînent en longueur et ne sont d'un intérêt que très relatif.

Pour conclure

Caprica est donc une série assez décevante, dont les premiers épisodes un peu poussifs ne parviennent pas à atteindre - et de loin - l'intensité de Battlestar Galactica. C'est d'ailleurs sans doute ce qui provoque la plus grande déception. Même si elle n'est pas la plus mauvaise des séries de science fiction, elle se situe à des années lumières de la richesse et de la beauté de BSG. .

En allant même un peu plus loin, on pourrait dire que Caprica reprend à peu près tout ce qui fâche dans les dernières saisons de BSG : simplifications et rabâchage de quelques thèmes: qu'est-ce que l'homme, la mort... un peu lourdement mobilisés lors de certains épisodes, sans retrouver ce qui faisait au contraire sa saveur: réalisme, ambiance de huit-clos, jeu d'acteur magistral, intrigue bien ficelée etc...

Malgré les audiences assez mauvaises, une deuxième saison serait en production. Espérons que la série se bonifie avec le temps.



Note de la série
9/20
Une notation assez sévère qui aurait pu être plus indulgente, s'il ne s'était agit du successeur de Battlestar Galactica, bénéficiant d'un budget et d'un réseau de diffusion important.


Lire l'article complet

Dernire modification par grozigue flatulfort (16-03-2010 02:19:11)


Dis, PvPCortex, qu'est-ce qu'on fait ce soir ?
La même chose que tous les soirs, PvPMinus : tenter de faire chier le monde....

Hors ligne

 

#2 11-03-2010 16:58:08

ChaOdiz-Padre
ChaOdizAdmin
Lieu: LYON
Date d'inscription: 02-12-2007
Messages: 3352
Site web

Re: Caprica, le début de la fin

C'est un réel plaisir de lire cette critique, même si la conclusion et la note finale signifie bien que ce n'est pas la série event de l'année, j'ai apprécié lire cette bonne critique smile

Le truc qui me donne vraiment envie c'est de regarder cette série qu'est BSG !! J'en entends que du bien, mais dur de convaincre ma femme de la regarder... hummm, vais devoir trouver une solution.. et vite.

Encore merci pour cette superbe critique Grozigue wink

Hors ligne

 

#3 11-03-2010 17:06:20

grozigue flatulfort
ChaOtributeur
Date d'inscription: 25-01-2008
Messages: 488

Re: Caprica, le début de la fin

ah ben ouai quand on a pas vu BSG, mieux vaut pas se lancer là dedans... ya des choses plus urgentes ^^ Merci à toi langue3d


Dis, PvPCortex, qu'est-ce qu'on fait ce soir ?
La même chose que tous les soirs, PvPMinus : tenter de faire chier le monde....

Hors ligne

 

#4 11-03-2010 19:26:31

Luhkah
ChaOtributeur
Date d'inscription: 14-06-2008
Messages: 572

Re: Caprica, le début de la fin

Mouais...je m'y attendais un peu ! hmm

Enfin, j'ai jamais été un fan de BSG, y'a des bon moments, mais le message global de la série m'a toujours laisser franchement dubitatif...


"Le Pr. Luhkah a toujours quelque chose à dire !"

Hors ligne

 

#5 11-03-2010 21:10:41

grozigue flatulfort
ChaOtributeur
Date d'inscription: 25-01-2008
Messages: 488

Re: Caprica, le début de la fin

pour le message global je suis d'accord, surtout si on interprète le début avec la fin. Pour le reste moi j'adore mais ça se discute ^^


Dis, PvPCortex, qu'est-ce qu'on fait ce soir ?
La même chose que tous les soirs, PvPMinus : tenter de faire chier le monde....

Hors ligne

 

#6 15-03-2010 14:56:19

khazagin
ChaOtributeur
Lieu: Poitiers
Date d'inscription: 22-12-2007
Messages: 646

Re: Caprica, le début de la fin

Perso j'attend encore. Je dois en être au 3 ou 4, ca démarre pas, mais j'espere encore. Je réserve ma réponse jusqu'a la fin de la saison.

Hors ligne

 

#7 16-03-2010 01:22:34

grozigue flatulfort
ChaOtributeur
Date d'inscription: 25-01-2008
Messages: 488

Re: Caprica, le début de la fin

Je suis dans la même attente mais en ayant regardé l'épisode 7. Il te reste donc au moins 3 épisodes d'attente ^^. Moi j'ai de moins en moins d'espoir. Les audiences de la série déclinent. Enfin c'est bien fait je devrais tenir jusqu'à la saison 2. A mon avis, elle ne durera pas plus longtemps.


EDIT: j'ai un peu revu l'article en modifiant certaines tournures, en corrigeant des fautes *sifflote* et en ajoutant une remarque à la fin. Je crois que c'est bon. Si quelqu'un voit des fautes, je suis tout ouïe. (et merde comment ça s'écrit ça?)

Dernire modification par grozigue flatulfort (16-03-2010 02:20:48)


Dis, PvPCortex, qu'est-ce qu'on fait ce soir ?
La même chose que tous les soirs, PvPMinus : tenter de faire chier le monde....

Hors ligne

 

#8 25-03-2010 20:32:22

khazagin
ChaOtributeur
Lieu: Poitiers
Date d'inscription: 22-12-2007
Messages: 646

Re: Caprica, le début de la fin

Je viens de voir le 7, et je pense que je suis bien accroché maintenant.
C'est une série qui met son temps mais là je trouve que ça commence à se mettre bien en place, les personnages principaux rentrent tous dans leurs intrigues dédiées, le suspense commence à apparaitre (c'est sur que si on compare avec la tension permanente de BSG, "suspense" dans caprica ca fait rire, mais bon, comme on compare pas... roll ).

Nan, un peu sévère la critique là.

Hors ligne

 

#9 27-03-2010 14:45:44

grozigue flatulfort
ChaOtributeur
Date d'inscription: 25-01-2008
Messages: 488

Re: Caprica, le début de la fin

je suis d'accord, j'ai été sévère mais bien en comparaison de BSG. Sinon je mettrai 11 ou 12. Mais bon si je compare aussi au "standard" des bonnes séries c'est pareil. Tout est "approximatif", depuis le jeu des acteurs jusqu'au scénario qui n'a pas vraiment de direction. Et puis franchement le look "twilight" des ados mâles...

Ceci dit effectivement ça bouge un peu (j'en suis au 8). Ca peut s'améliorer. L'idée du monde virtuel, c'est sympa, ça permet de bonnes intrigues, mais c'est pas très bien exploité.

Bref, je reste sur mes positions pour l'essentiel.

NB: La saison finit à l'épisode 9 visiblement. Donc 1 saison pour mettre les choses en place? Ouch. Syfy a déjà prévu un deuxième spin-off pour BSG avec visiblement pour mot d'ordre le retour aux sources. La deuxième saison de Caprica sera à mon avis sa dernière.


Dis, PvPCortex, qu'est-ce qu'on fait ce soir ?
La même chose que tous les soirs, PvPMinus : tenter de faire chier le monde....

Hors ligne

 

#10 28-03-2010 00:04:14

khazagin
ChaOtributeur
Lieu: Poitiers
Date d'inscription: 22-12-2007
Messages: 646

Re: Caprica, le début de la fin

Ce qui serait peut être con parce qu'a coup de 9 épisodes, on est pas sorti de l'auberge.
Moi je commence a apprécier; et je trouve justement que les acteurs sont bons (sauf la pretresse à la con la, la genre de Xéna; elle, elle est naze). Y'a moyen que ca donne un vrai truc...

C''est quoi les rumeurs du nouveau spin off?

Hors ligne

 

#11 03-04-2010 12:28:00

grozigue flatulfort
ChaOtributeur
Date d'inscription: 25-01-2008
Messages: 488

Re: Caprica, le début de la fin

On est d'accord sur la prétresse. C'est le pire. A sa décharge, elle a un rôle très mal écrit. Pour le reste moi je ne suis toujours pas emballé, mais je crois que c'est surtout certains aspects de la série qui me dérangent. Qu'est-ce que c'est gros sabot cette pseudo secte monothéiste avec l'autre qui se mortifie et les pseudo attentats. Quand je repense à la secte de Gaius Baltar, là au moins le mysticisme avait de la gueule. C'est le côté très nanar de la série je trouve cette histoire de secte qui complote. Sans cette lourdeur du côté religieux, elle s'en tirerait mieux, à mon avis. Me demande pourquoi ils n'ont pas introduits plus en douceur cette idée de monothéisme. Au final les intrigues familiales, industrielles, scientifiques... sont un peu mieux traitées. 

Pour le spin-off, je l'ai lu quelque part sur la toile je ne sais plus où. Ca semble assez sérieux, la chaîne est décidée à exploiter l'univers et les créateurs le sont aussi. Il est assez riche il faut dire. Pas plus d'infos. Dès que j'ai fini les écrits je cherche des précisions ^^

NB: ces dernières semaines, c'était le retour de 3 grosses séries blockbusters de science-fiction: flashforward, fringe et V (le remake de la vieille série). Je n'ai pas le temps de faire une critique avant 1 mois mais si vous cherchez quelque chose à regarder dans le domaine fantasy-sf sur petit-écran, vous pouvez toujours vous laisser tenter. Pas les meilleurs séries qu'on ait jamais vu m'enfin on fait avec ce qu'il y a cette saison...
Autre conseil Doctor Who, série de science fiction british volontairement kitsch qui a beaucoup de fans. Elle passe de temps en temps sur France 4 je crois, je n'ai jamais vraiment regardé. On m'avait conseillé un autre truc de SF british qui avait l'air vraiment bien mais j'étais ivre et je ne me souviens plus vraiment ^^

Dernire modification par grozigue flatulfort (03-04-2010 12:30:15)


Dis, PvPCortex, qu'est-ce qu'on fait ce soir ?
La même chose que tous les soirs, PvPMinus : tenter de faire chier le monde....

Hors ligne

 

#12 03-04-2010 20:39:29

Luhkah
ChaOtributeur
Date d'inscription: 14-06-2008
Messages: 572

Re: Caprica, le début de la fin

grozigue flatulfort a crit:

On m'avait conseillé un autre truc de SF british qui avait l'air vraiment bien mais j'étais ivre et je ne me souviens plus vraiment ^^

Life on Mars peut-être ? (Bonne série de fantastique anglaise

Quand à moi le mysticisme de BSG m'a toujours sérieusement gonflé... c'est pas les critiques et post ci-dessus qui vont me pousser a suivre cette série...hmm


"Le Pr. Luhkah a toujours quelque chose à dire !"

Hors ligne

 

#13 03-04-2010 21:59:40

blackwabbit
ChaOdiz
Date d'inscription: 30-03-2010
Messages: 42

Re: Caprica, le début de la fin

Ca serait pas Red Dwarf (que tout bon rôliste se doit d'ailleurs de connaitre!), qui est à Dr Who ce que les Monty Python sont à l'humour anglais.

Dernire modification par blackwabbit (03-04-2010 22:00:29)

Hors ligne

 

#14 03-04-2010 22:11:47

grozigue flatulfort
ChaOtributeur
Date d'inscription: 25-01-2008
Messages: 488

Re: Caprica, le début de la fin

Ni Life on Mars, ni Red Dwarf. En fait c'est américain, ça s'appelle Firefly, je ne sais pas du tout ce que ça vaut. Je tenterai Red Dwarf à l'occasion.

@ Luhkah: Ben moi j'aimais bien Gaïus Baltar entourée de femmes en train de délirer pour essayer de retrouver une caution morale dans la cale du vaisseau spatial. Jusqu'à ce que les auteurs tranchent avec un magnifique Deus Ex machina qui m'a fait l'effet d'un bac à glaçons dans le dos et d'une bonne claque simultanément. Bref.

Enfin si tu as détesté les aspects religieux de BSG, ne t'acharnes pas. Même si c'est moins délirant ou mystique, il est toujours question de "plan" de "Dieu unique", de "qui suis-je" et j'en passe. Mais avec de très gros sabots en prime.

Dernire modification par grozigue flatulfort (03-04-2010 22:12:23)


Dis, PvPCortex, qu'est-ce qu'on fait ce soir ?
La même chose que tous les soirs, PvPMinus : tenter de faire chier le monde....

Hors ligne

 

#15 11-04-2010 16:52:01

khazagin
ChaOtributeur
Lieu: Poitiers
Date d'inscription: 22-12-2007
Messages: 646

Re: Caprica, le début de la fin

GRAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHH!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


TERMINE EPISODE 9!
MID-TERM POUR CAPRICA!

REPRISE.......EN OCTOBRE!!!!!!! PUTAIN!!!!!

ILS ONT ENFIN FOUTU UN PEU DE SUSPENSE, ET ILS COUPENT SUR UNE **** DE *** DE MISE EN TENSION AVEC 7 MOIS DE COUPURE !!!!!!!!!!!!


FUMIEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEERS!!!!!!!!!!!!!

Hors ligne

 

#16 11-04-2010 17:30:00

Kelem
ChaOtributeur
Lieu: Poitiers / Paris
Date d'inscription: 17-02-2008
Messages: 922

Re: Caprica, le début de la fin

khazagin a crit:

UNE **** DE *** DE MISE EN TENSION

Ca s'appelle un cliffhanger si tu veux rester poli langue3d

Dernire modification par Kelem (11-04-2010 17:30:10)


"Ah, le printemps ! La nature se réveille, les oiseaux reviennent, on crame des mecs..." (Kaamelott, II, 47)

SierrElben, prochainement sur vos écrans !

Hors ligne

 

#17 11-04-2010 19:50:08

khazagin
ChaOtributeur
Lieu: Poitiers
Date d'inscription: 22-12-2007
Messages: 646

Re: Caprica, le début de la fin

Je préfère être rustre et grossier que parler la langue de l'Ennemi.
Na.
roll

Hors ligne

 

#18 12-04-2010 17:20:50

grozigue flatulfort
ChaOtributeur
Date d'inscription: 25-01-2008
Messages: 488

Re: Caprica, le début de la fin

Nan un cliffangher c'est aussi une fin classe qui permet d'ouvrir des perspectives. Là quand tu as fini l'épisode tu te dis juste: "tiens la série vient pas de commencer là?"


Dis, PvPCortex, qu'est-ce qu'on fait ce soir ?
La même chose que tous les soirs, PvPMinus : tenter de faire chier le monde....

Hors ligne

 

Pied de page des forums

© Copyright 2007 / 2010 - Forum ChaOdisiaque
Prsent et administr par l'quipe ChaOdisiaque - Club Passion Rliste
LudiKreation - Forum developp via FluxBB Traduction Fluxbb.fr